Hier, lors de son allocution, le ministre LeBlanc, a confirmé que les résidents de notre archipel pourront, à compter du 9 aout 2021 retrouver une liberté jusqu’ici perdue.

 

 

Après 16 mois difficiles, car si l’insularité protège elle isole également, nous nous félicitons que le gouvernement canadien ait entendu notre appel. 
Il est essentiel de mentionner notre gratitude envers notamment nos homologues de Terre-Neuve et Labrador qui ont compris l’intérêt partagé de cette mesure tant attendue, et qui ont appuyé notre demande auprès du gouvernement Canadien.
Depuis plusieurs mois, notre équipe au Conseil Territorial était en relation étroite avec les représentants des provinces atlantiques et notamment le Premier Ministre de Terre-Neuve et Labrador, M. Andrew Furey, que nous pouvons remercier pour son soutien et l’appui auprès du gouvernement fédéral.

 

Courrier du Président de la Collectivité Territoriale de St-Pierre et Miquelon du 31 mai 2021

 

Sans compter la mobilisation des habitants de l’archipel qu’il est essentiel de souligner, l’ensemble de ces efforts ont permis de faire en sorte que nous ne soyons pas oubliés. 

 

Courrier du Président de la CT de SPM au Premier Ministre du Canada Justin Trudeau du 14 avril 2021

 

L’impact de cette crise sanitaire aura sans aucun doute était très fort sur les populations isolées. Cette épreuve nous aura montré que nous devons compter sur nous-mêmes et notre expérience pour rebondir. 

 

Les Saint-Pierrais et Miquelonnais sont toujours capable de se rassembler pour défendre ensemble l’intérêt commun, notre liberté et nos conditions de vies. Nous l’avons vu sur plusieurs sujets pendant cette crise sanitaire et nous devons poursuivre dans ce sens.

Nous souhaitons que cette épreuve nous serve, pour en tirer des enseignements humains mais avant tout pour rester soudés pour se faire entendre face aux mesures imposées par l’État, pour resserrer les liens notamment avec nos voisins canadiens et pour anticiper sur des situations complexes liées à notre isolement géographique.

 

 

Enfin, nous serons autorisés à circuler dans notre bassin régional. 

 

Cette mesure était très attendue de la population, pour de nombreuses raisons légitimes. 

 

Maintenant, nous serons très attentifs à la réaction du Préfet de l’archipel, qui nous le souhaitons, mettra tout en œuvre pour permettre aux voyageurs locaux, et aux visiteurs de circuler dans des conditions sanitaires sécuritaires et acceptables pour nos résidents. Une reprise du trafic maritime et aérien sera un signe d’espoir pour la population et pour l’économie de nos îles, et nous ne doutons pas que l’Etat y sera très favorable.

 

 

Cette ouverture des frontières générera plus de flux au départ et à l’arrivée dans l’archipel, et aura nécessairement un impact sur l’organisation du travail des personnels de santé en charge de faire fonctionner les dispositifs de sécurité sanitaire. Nous espérons que l’État et ses services auront anticipé les choses, et que les moyens techniques et matériels (nombre de réactifs pour les tests PCR, cadences de traitement des résultats, besoin en personnel etc.) sont prêts pour permettre aux habitants de profiter de cette ouverture tant attendue.
Avec les moyens à notre disposition et les règles sanitaires qui sont imposées, il en va du bon sens de chacun d’adopter les bons gestes et de rester vigilant. Soyons responsables, soyons prudents.

 


→Article SPM la 1ère

→Vidéo Ministre LeBlanc et article NTV News

→Article Radio Canada

→ Post du Premier Ministre de Terre-Neuve et Labrador M. Andrew Furey