Ce mardi 13 octobre, notre collègue Bernard Briand a succédé à Stéphane Lenormand à la tête de la Collectivité Territoriale.  C’est le 5ème président du Conseil Territorial issu du mouvement Archipel Demain. Depuis 1985 notre mouvement a su se construire et se positionner en faveur des projets de territoire, en mettant toujours en avant l’intérêt général et le développement de notre archipel.

Stéphane Lenormand a assuré sa mission avec dévouement, professionnalisme et une intégrité sans faille, et nous l’en remercions encore. Animé par ses convictions il aura su mener à bien la politique d’Archipel Demain, malgré les embuches qui ont été placées sur son chemin.

Ces mandats successifs étaient tous très différents, mais nos convictions communes nous animent toujours et plus que jamais. Archipel Demain est, comme l’a dit Bernard Briand, un mouvement capable de renouveau, agir s’est choisir, et nous choisissons d’agir rapidement sans influence nationale.

« Nous avons la chance unique, je pense, de ne pas être parasités par des considérations extérieures au territoire, ce qui nous permet de nous concentrer uniquement sur celui-ci » Bernard Briand.

Nous n’avons plus une minute à perdre. Il est temps que l’archipel puisse enfin avancer, et ceux malgré les freins imposés par l’état.

Nous sommes aux portes de la réussite de nos derniers projets de désenclavement du territoire, et nous avons conscience qu’encore beaucoup de travail reste à accomplir dans les années à venir, pour permettre à l’archipel d’être d’avantage tiré vers le haut et offrir un futur meilleur.

« Je veux conduire une politique à la fois efficace dans la gestion quotidienne de la Collectivité, et à la fois portée sur l’avenir pour doter le territoire d’une économie diversifiée, d’infrastructures modernes, d’un sentiment de bien-vivre et d’une justice sociale qui a toujours été un fondement de la politique menée par Archipel Demain. » Bernard Briand

Nous avons à cœur de soutenir le secteur privé, et d’offrir à la relève, de l’espoir pour l’avenir de notre archipel. Il est grand temps d’avancer, et de collaborer de manière constructive avec l’ensemble des acteurs.

« Jusqu’à présent, l’État a agi comme un frein majeur sur de nombreux dossiers portés par la Collectivité . Pire, il y a parfois eu une absence totale de coopération » Bernard Briand

Ces mots du Président BRIAND, sonnent malheureusement comme du déjà vu par le passé. Il est pour cela impératif de changer de méthode dans les relations que la Collectivité entretien avec les services de l’État.

Comme l’a dit Bernard Briand, il faut débuter un nouveau chapitre de cette longue histoire, malheureusement trop souvent tumultueuse.

« Le rôle de l’État devrait être d’accompagner les initiatives votées démocratiquement quel que soit le territoire français concerné, en Métropole comme en Outre-Mer. Pourquoi n’en est-il pas ainsi à Saint-Pierre-et-Miquelon ?

Pourquoi n’en est-il pas ainsi à Saint-Pierre et Miquelon ? »

Jusqu’à présent, l’État a agi comme un frein majeur sur de nombreux dossiers portés par la Collectivité. Que de temps perdu…

Le Président de la Collectivité prendra action rapidement pour instaurer une vraie coopération pour re-clarifier la position de l’état et Bernard Briand indique d’entrée de jeu son attitude fasse aux services de l’Etat :

« Je souhaite donc me montrer plus ferme avec les services de l’État, tout en œuvrant dans le cadre d’une relation apaisée et avant tout constructive ».

Nous n’avons aucun doute sur la qualité du travail et des échanges que nous aurons avec les Mairies de Saint-Pierre et de Miquelon-Langlade car les collectivités doivent avancer main dans la main en cohérence avec les besoins identifiés.

Il est grand temps que nous puissions ensemble aller de l’avant et améliorer la mise en œuvre des projets nécessaires pour notre territoire et ses habitants, de nombreux dossiers doivent être portés, notamment la problématique du pouvoir d’achat suite à l’augmentation disproportionnée des prix, le schéma de développement stratégique, le dossier ferries, le câble numérique, le bien vivre ensemble, le développement économique qui ouvrira de nouvelles perspectives à nos actifs, nos anciens, nos porteurs de projets et nos jeunes.

Le but n’est en aucun cas de pérenniser ces relations conflictuelles non constructives, mais bel et bien de repartir sur des bases respectueuses et saines pour tous dans le respect du suffrage populaire de mars 2017.


 

 

https://la1ere.francetvinfo.fr/saintpierremiquelon/le-monde-politique-reagit-a-l-election-de-bernard-briand-a-la-tete-du-conseil-territorial-de-saint-pierre-et-miquelon-881874.html

https://la1ere.francetvinfo.fr/saintpierremiquelon/nouveau-president-du-conseil-territorial-de-saint-pierre-et-miquelon-bernard-briand-prone-une-relation-plus-ferme-avec-l-etat-881558.html